24/04/2014

COMMENT PARLER DE JAURES QUAND ON FAIT LA POLITIQUE DE GATTAZ ?

Il y 110 ans, Jean Jaurès, qui entamait les dix dernières années de sa vie, couchait sur le papier le premier éditorial du journal l'Humanité intitulé "Notre but". Quel était celui de François Hollande cette semaine à Carmaux ?

Après la déroute des municipales, la première sortie présidentielle, à Clermont-Ferrand, a été ruinée par l'affaire Aquilino Morelle. Le déplacement dans le Tarn ne fera pas oublier le programme de stabilité, sitôt achevé le conseil des ministres, envoyé à la commission européenne. Nous vient alors une première pensée de Jaurès : "Non, la trahison n'est pas la condition suprême du pouvoir. Elle n'est pas la loi souveraine des démocraties".

Sur un point, et un seul, le Président a rendu hommage, sans doute involontaire, au grand homme qui a dit : "quand les hommes ne peuvent pas changer les choses, ils changent les mots". Les feuilles du discours du Bourget envolées aux quatre vents du traité Sarkozy-Merkel, de la rigueur budgétaire, du dogme des 3% et du dynamitage des services publics et du marché du travail, François Hollande a donc changé le mot de "socialisme" par "compétitivité", et celui de "changement" par "renoncement". Depuis son élection, et bien avant en vérité, François Hollande "est tombé, de cascade en cascade, dans ce bassin stagnant" d'où il pense pouvoir encore rendre hommage à Jaurès alors qu'il fait la politique de Gattaz.

Possibilité d'organiser des co-voiturages : contact

14/04/2014

100 000 MANIFESTANTS ENVOIENT "VALLSER" L'AUSTERITE

Trois jours après la déclaration de politique générale de Manuel Valls, la marche contre l'austérité a rassemblé cent mille personnes à Paris, samedi 12 avril. Loin de se circonscrire à une "gauche radicale", cette marche a exprimé les aspirations du peuple de gauche qui rejette une évolution à la Schröder. En tête de cortège, aux côtés des responsables du Front de gauche et d'Alexis Tsipras, on a pu noter la présence du député européen socialiste (et membre du bureau national du PS), Lièm Hoang-Ngoc.

Pierre Laurent & Alexis Tsipras, candidat de la Gauche européenne
à la présidence de la commission européenne

31/03/2014

REMANIEMENT MINISTERIEL, MARCHE DU 12 AVRIL, ELECTIONS EUROPENNES
Déclaration de Pierre Laurent à la presse le 3 avril.


06/03/2014

CONFERENCE DE PRESSE DE PIERRE LAURENT

Elections municipales, pacte de "responsabilité", Pierre Laurent a donné lundi 3 mars une conférence de presse.


MUNICIPALES : LUTTE DE POUVOIR AU SEIN DE L'EQUIPE VUILLEMIN

Guy Allart débarqué sur le bord de la route par E. Vuillemin
L’annonce du refus d’Eric Vuillemin de prendre Guy Allart, président de la Communauté de communes “Les portes de Romilly”, sur sa liste des municipales a fait l’effet d’une bombe dans la ville de Romilly.

En effet, personne ne s’y attendait, tellement les deux hommes sont apparus proches pendant les six années du mandat qui viennent de s’écouler. Mais s’était sans compter sur l’appétit féroce d’Eric Vuillemin qui ne peut admettre qu’à l’issue d’une défaite électorale le 30 mars, il soit “déchu” au rôle de conseiller municipal d’opposition. Pour lui, un telle hypothèse serait inacceptable ; son orgueil personnel s’en trouverait flétri à jamais. Carriériste, homme de pouvoir, il se devait de prendre des mesures.

C’est ce qu’il a fait avec l’éviction de l’un de ses proches, avec un procédé pour le moins plus que discourtois. Il a, en effet, attendu le dépôt officiel de sa liste à la sous-préfecture pour annoncer la “bonne nouvelle” à Guy Allart. Visiblement, le choc a été terrible pour l’intéressé. Alors quel est l’objet de ce différent ? Il s’agit bien d’une question de place et de pouvoir. Le maire sortant de Romilly, qui est bien obligé d’intégrer dans sa réflexion l’éventualité d’une défaite le 30 mars, ne peut admettre que sa carrière politique s’arrête là. Il a donc décidé de tenter une OPA sur la prochaine présidence de la Communauté de communes. Il fallait ainsi, en premier lieu, éliminer Guy Allart.

24/02/2014

HOMMAGE A MAURICE CAMUSET

Dimanche 23 février, la section du PCF de Romilly rendait, à l'occasion du douzième anniversaire de sa disparition un hommage à Maurice Camuset, maire communiste de Romilly pendant 35 ans et ancien Résistant.

Un hommage émouvant en présence des enfants de Maurice. Arielle, sa fille, a tenu a remercier toutes celles et ceux qui n'ont pas oublié l'action de son père, une "figure" qui a marqué de son empreinte, par ses nombreuses réalisations, la ville de Romilly, y associant l'épouse de Maurice, Gisèle, qui a été de tous les combats à son côté. Joë Triché, Conseiller général, a prononcé quelques mots d'hommage et de remerciements aux participants à cette initiative.

L'intervention de Pierre Mathieu, Vice-président du Conseil régional : 
"Mesdames et Messieurs
Chers amis, chers camarades,
C’est aujourd’hui le 12ème anniversaire de la disparition de Maurice Camuset et il est important à cette occasion de se souvenir quels furent ses engagements, ses combats et bien entendu quel fut l’apport de ce maire populaire pour la population de Romilly et le développement de la commune qui allait devenir, sous son impulsion, la deuxième ville du département. Maurice Camuset, aux côtés de qui j’ai eu la chance de travailler à la mairie au début de ma vie professionnelle, c’est d’abord un homme généreux, un humaniste, un résistant, un combattant de la paix.

27/01/2014

ELECTRIFICATION DE LA LIGNE SNCF PARIS - TROYES : RIEN NE S'OPPOSE PLUS DESORMAIS AU LANCEMENT DES TRAVAUX

Déclaration de Pierre Mathieu, vice-président du Conseil régional, chargé des transports, des infrastructures et de la mobilité durable, après la signature de la Déclaration d'utilité publique par le Préfet.
"Le Préfet de l’Aube vient de signer la Déclaration d’utilité publique (DUP) concernant le projet l’électrification de la ligne 4 entre Paris et Troyes.

Après avoir tant œuvré pour faire avancer ce projet vital pour le territoire aubois et les villes de Troyes, Romilly-sur Seine, Nogent-sur-Seine, je me réjouis avec Jean-Paul Bachy, Président du Conseil régional,  que la dernière étape administrative de la procédure indispensable à la réalisation de ce projet soit franchie. La mobilisation, aux côtés du Conseil régional, de tous les élus et acteurs concernés par ce dossier a payé. Pour l’ensemble des usagers de la ligne 4 c’est une heureuse nouvelle ainsi que pour les entreprises de la région, car rien ne s’oppose plus désormais au démarrage effectifs des travaux sous réserve du feu vert du maître d’ouvrage, RFF et du Ministre des Transports.

14/01/2014

VOEUX DE FETHI CHEIKH, SECRETAIRE DE LA SECTION DU PCF DE ROMILLY

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

La section du PCF  de Romilly-sur-Seine vous souhaite une très bonne et heureuse année 2014. Nous espérons qu’ensemble nous réussirons à faire reculer les politiques d’austérités, à faire en sorte de gagner des droits nouveaux pour les salariés, les habitants.

La population française et singulièrement celle de Romilly-sur-Seine, subit la crise de plein fouet et les hausses du 1er janvier : TVA, énergie, loyers, eau… ne vont rien arranger. Le chômage, la précarité, la pauvreté explosent. En revanche pour les actionnaires de la bourse, du CAC 40 et pour les PDG et patrons des grandes entreprises cotées, tout va pour le mieux (+17,5%). Des records sont à nouveau battus et ils retrouvent des gains du niveau antérieur à la crise des subprimes (2008). La fortune de 550 familles françaises atteint les 330 milliards d’€ (+25% en un an), soit l’équivalent du budget national. Plus que jamais la finance et les marchés financiers sont les ennemis du bien-être du plus grand nombre. Il existe en France une majorité parlementaire de gauche qui pourrait être plus large encore pour changer de cap politique et d’orientations sociales et économiques.